Le choix du cercueil pour le défunt - 3123 Obsèques
 Appelez le 31 23 OBSÈQUESAPPEL GRATUIT, 7j/7, 24h/24
  • Zoom -Modifier la taille du texteZoom +
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer

Le cercueil

L’essentiel
  • Il est important de choisir un cercueil en adéquation avec les goûts du défunt et ceux de ses proches. Le cercueil représente aussi la dernière image renvoyée par le défunt à son entourage.
  • Vous choisirez un cercueil en fonction de différents critères et systèmes de valeurs.
    Les paragraphes qui suivent vous renseigneront sur les différents types de cercueils existant.

Les essences de bois utilisées pour les cercueils

Certains opérateurs funéraires, tels que PFG, Roblot et Dignité Funéraire, proposent aujourd’hui des modèles de cercueils réalisés avec des matériaux éco-certifiés et avec des engagements de fabrication protégeant l’environnement.

Les cercueils en bois durs

Le chêne est l’essence la plus couramment utilisée dans la fabrication des cercueils. Cet arbre est très présent dans les forêts françaises et son bois se conserve très bien, surtout en caveau. Il est également utilisé pour les inhumations en pleine terre, en raison de ses propriétés de vieillissement.

Le mélèze est une autre essence de grande durabilité. Un autre bois noble, le châtaigner, se retrouve souvent dans les essences utilisées.

Le hêtre est lui aussi fréquemment employé. Il est toutefois le plus souvent replaqué, avec des essences nobles. En effet, sa texture convient rarement à la teinture.

Un des rares résineux classés en bois dur est l’if, rarement utilisé dans la fabrication de cercueils en France, mais assez courant dans les pays méditerranéens.

Le pourtour méditerranéen est également un producteur de bois d’olivier, et l’on y trouvera des cercueils réalisés dans cette essence.

Plus rarement utilisés, l’orme et le frêne sont pourtant présents, généralement pour la confection de cercueils haut de gamme.

Les cercueils en bois tendres

Cette appellation recouvre en principe l’ensemble des résineux, ainsi que les bois blancs, comme le peuplier, le bouleau, l’aulne ou l’orme.

Les essences comme le pin, l’épicéa et le sapin sont très courantes dans l’industrie funéraire.

Les cercueils bois exotiques

Les différentes variétés d’acajou sont les plus représentées dans les cercueils haut de gamme, alors que le teck est couramment utilisé pour la fabrication d’urnes.

Le noyer de Mayombé, Faro et Kosipo deviennent aussi des essences courantes.

De plus en plus fréquemment, des cercueils destinés exclusivement à la crémation sont fabriqués en Ayous, autre bois exotique, mais de faible densité.

L’épaisseur du bois du cercueil

Un cercueil est fabriqué dans du bois d’une épaisseur d’au moins 22 mm (CGCT, art. R. 2213-25) qui pourra être ramenée à 18 mm si la durée du transport du corps est inférieure à 2 heures (ou 4 heures lorsque le corps a reçu des soins de conservation), ou en cas de crémation. Les cercueils peuvent également être fabriqués dans un matériau autre que le bois, s'il a été agréé.