Les monuments funéraires - 3123 Obsèques
 Appelez le 31 23 OBSÈQUESAPPEL GRATUIT, 7j/7, 24h/24
  • Zoom -Modifier la taille du texteZoom +
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer

Le monument

La sépulture

L’aménagement de la sépulture (monument funéraire, symboles religieux, etc.) est laissé au choix des familles et des amis du défunt, dès lors que ces choix ne perturbent pas l’ordre public. La loi française n'oblige pas à bâtir un caveau.

Toute personne peut choisir l'inhumation en pleine terre y compris sur une concession.

Destiné à recevoir les cercueils, le caveau peut être de composants et de forme très divers. Le nombre de places dépend de ses dimensions : la taille classique comprend 2 ou 4 places.

 

Les différents types de monuments funéraires

Il existe différents types de monuments funéraires pour l’inhumation ou la crémation. La majorité d’entre eux sont en granit ou en pierre.

Les monuments « inhumation » sont destinés à être placés sur une sépulture pleine terre ou un caveau.

Les monuments dits « cinéraires », peuvent être positionnés sur une pleine terre ou sur un cavurne (caveau spécialement conçu pour l’inhumation des urnes cinéraires).

Les monuments mixtes permettent de réunir les membres d’une même famille, indépendamment de leur choix en matière d’inhumation ou de crémation. Ces monuments ont une partie enterrée pour l’inhumation des cercueils et une partie fixée sur le monument pour accueillir les urnes cinéraires.

Les matériaux

Le granit est très fréquemment utilisé pour la fabrication de monuments funéraires car il possède des qualités reconnues de solidité et de résistance au temps. Il peut être de différentes couleurs et sa texture varie selon son origine : elle peut être à grains, plus ou moins épais, ou veinée.

Chaque pierre est unique et présente donc ses propres nuances de couleurs et de stades de cristallisation.

On peut distinguer plusieurs variétés de granits selon les provenances :

  • Les gris : Tarn, Bretagne
  • Les roses: Bretagne, Brésil, Inde, Chine
  • Les veinés : Brésil, Inde, Chine
  • Les noirs : Afrique du sud, Inde, Chine
  • Les bleus : Scandinavie, Inde, Russie
  • Les bruns : Suède
  • La finition permet de donner au monument son rendu final. Elle est effectuée soit mécaniquement soit manuellement, et selon la technique utilisée, l’aspect du granit sera plus ou moins modifié :

    Le polissage et l’adoucissage lissent la surface du monument tandis que le flammage et le bouchardage lui assurent un fini rugueux.

    La personnalisation des monuments

    La personnalisation du monument permet d’affiner son style et de renforcer la signification que vous souhaitez lui donner.

    Les styles et motifs de gravure, les portraits en porcelaine, les motifs en bronze… sont autant d’éléments distinctifs pour personnaliser votre monument.

    A l’état brut, la gravure sera blanche. En effet, quelle que soit la couleur du granit, celui-ci blanchit lorsqu’on le dépolit. Cependant, les motifs gravés peuvent être peints pour donner de la couleur.

    Le bronze est un métal noble, alliage de cuivre et d’étain. Le décor bronze est un élément symbolique ou ornemental qui s’ajoute au monument et lui apporte du relief.

    Pour choisir le monument funéraire en fonction de votre rite religieux, référez-vous à la page Rites religieux.

    Quelques définitions

    Le Caveau : Construction (généralement en béton) destinée à recevoir 1 ou plusieurs cercueils et/ou urnes.

    Cavurne : Caveau enterré, spécialement conçu pour l’inhumation des urnes cinéraires. Il peut être surmonté d’un monument cinéraire.

    L’épitaphe : Gravure de l’état civil du défunt (noms et dates), voire d’une pensée, maxime ou phrase souhaitée par celui-ci ou sa famille.

    La stèle : Elément vertical situé à la tête de la tombale sur laquelle est inscrite l’épitaphe.

    La tombale : Elément horizontal qui recouvre tout ou partie de la sépulture.

    Le prie-Dieu ou marche : Partie plate située à l’avant du monument, appelé aussi agenouilloir.